• La destruction

     

     

     

    La destruction

     

    La destruction

    Or il advint que les atlantes perdirent leur sagesse et leurs vertus. Ils devinrent cupides et dominateurs, et Zeus décida de les châtier. « À cet effet, il réunit tous les dieux dans leur demeure, (...), et les ayant rassemblés là, il leur dit : ... ».
    Le texte de Platon s'arrête sur ces mots. Il n'a jamais achevé son Critias, ni écrit le troisième volet de la trilogie, l'Hermocrate.

    La plupart des érudits estimes que l'Atlantide est une pure invention ; tout comme Aristote lui-même. Et pourtant cela semble invraisemblable : on la retrouve dans le Timée, l'une des oeuvres les plus ambitieuses de Platon, « la plus formidable tentative de l'esprit humain de concevoir le monde comme une totalité que nous ait léguée le génie antique », selon son traducteur Benjamin Jowett.
    On conçoit mal que Platon ait décidé d'évoquer dans un tel texte une pure fiction ; sans doute a-t-il voulu transmettre cette histoire aux générations futures.

    En 1882, le député américain Ignatius antédiluvien, qui devint un best-seller et n'a cessé d'être réimprimé depuis.
    Il s'y interrogeait sur la réalité de la catastrophe relatée par Platon, et concluait par l'affirmative, en soulignant que les catastrophes naturelles enregistrées dans les temps modernes ont provoqué des ravages comparables à ceux décrits par Platon.

    Donnelly examinait aussi toutes les légendes concernant le déluge, de l'Égypte au Mexique, en relevant leurs similitudes ; il notait aussi que les monuments anciens érigés des deux côtés de l'Atlantique présentaient de nombreux traits communs. Très impressionné par l'ouvrage, le premier ministre britannique William Gladstone fut tenté de lancer une expédition, mais son cabinet lui refusa les crédits.  

     

    Clic pour vérifier

     

     

    tubes sirénes »
    Delicious Yahoo! Google Bookmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :